Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Perline_la_Tisserande
  • Perline_la_Tisserande
  • : Ce blog a pour but de mettre en ligne mes recherches et mes conclusion concernant les costumes et les techniques pour la reconstitution de différentes périodes, dans le cadre d'associations de reconstitution.
  • Contact

Accueil


 Afin de faciliter la navigation, vous pouvez cliquer sur les liens ci dessous pour aller directement dans les catégories


Tous les Articles

liste non exhaustive de la pluspart des articles

mise à jour de temps en temps, plus facile pour retrouver un article

précis ou que vous avez déjà lu

 

ci dessous ce sont les catégories donc plus complexe à naviguer

  mais complettes avec les derniers artciles en ligne

Costume
Comment faire
Perline la lainière
Tissages
Naallbinding
Teinture - couleurs
Animations/Sorties  Liens
FAQ
Matériel
Autres Non médiéval... articles cachés


Si vous souhaitez un galon particulier, un filet, un costume, des chaussettes, une bourse, un patron, un tuto... N'hésitez pas à m'en faire la demande.

 

 

Encore une fois un hébergeur photo viens de me faire faux bond. 

 

De nombreuses photos ont disparues sur les anciens articles, certaines laissant une trace de type adresse, d'autres n'en laissant pas du tout et génant du coup la compréhension de l'article.

Il va me falloir un certain temps pour réparer celà et retrouver les photos correspondantes (sans compter que j'en ai perdu quelques unes dans des crachs d'ordinateur).

Je vais essayer de repartir des articles les plus récents puis aller vers les plus anciens.

Si certains vous manquent plus que d'autres ou dont vous avez besoin, n'hésitez pas à m'envoyer un mail sur mon contact (en haut à droite de votre écran ou en bas à gauche). Et si vous avez hébergés certaines photos de mes articles ou copiées quelque part, n'hésitez pas à me les faire parvenir afin que le retour soit plus rapide.

 

MErci d'avance

 

Merci à tous ceux qui m'ont permis d'utiliser leurs propos et liens sur mon blog!

Pour celles et ceux se reconnaissant sur une photo et ne souhaitant pas apparaitre, qu'ils m'envoient un Mail ou un commentaire pour que je floute leur visage

 

 

Le blog en anglais http://fp.reverso.net/perlinelatisserande/6465/de/index.html

Le blog en allemand http://fp.reverso.net/perlinelatisserande/6465/de/index.html

Recherche

Me contacter

Pour me contacter

Poser des questions

Proposer un article...

severine.perline@gmail.com

 

21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 09:31

Suite à la lecture de l'article "La nécropole mérovingienne d’Erstein (Bas-Rhin) : étude des textiles minéralisés au contact des fibules" de Fabienne Médard, Pascal Rohmer, Christophe Moulheratet Jacques Guillaume, article très intéressant que vous retrouverez ici : article , j'ai remarqué qu'il y manquait une toute petite hypothèse que l'on ne peut connaitre qu'en filant, ou en connaissant des fileur(ses) tisserand(e).

Citation : [Nous avons eu l’occasion de le souligner, certains tissus présentent une alternance plus ou moins régulière de fils tordus en S et en Z dans l’un, l’autre, ou dans les deux sens de tissage. Quelles hypothèses permettent d’expliquer cette situation ?
- Il peut s’agir d’une recherche esthétique dont l’objectif consiste à créer un effet visuel. Il est possible d’imaginer qu’à chaque sens de torsion correspondent des fils de couleurs différentes ; dans ce cas, le travail de sélection des fils est facilité par l’emploi des couleurs. On peut également imaginer des fils de même coloris ; dans ce cas, le travail de sélection des fils est plus délicat et plus méticuleux. Il résulte de l’utilisation alternée de fils de torsion différente, un effet visuel ; selon qu’ils sont tordus en S ou en Z les fils ne renvoient pas la lumière de la même façon.
- Il peut s’agir d’un choix technique : en associant des fils de torsion différente le tisserand renforce la cohésion et le maintien de la toile...]

Si pour moi ces hypothèses sont justes, elles sont pourtant lacunaires, et n'ayant pas de moyen d'envoyer un message aux auteurs, je vous en fait part ici.

Quant à la recherche esthétique, il n'y a aucun souci, mais le côté "renvoi de lumière différent" est en général plus visible dans la soie. Je ne pense pas que pour ce cas particulier un fil S un Fil Z etc. cela  change grand-chose.

Quant au côté technique là c'est plus intéressant et plus convaincant.

A utiliser des fils uniquement dans le même sens, une toile a tendance à se tordre légèrement et le résultat final fait qu'un vêtement "vrille" autour du corps de son propriétaire ou qu'un linge n'est plus parfaitement rectangulaire mais plus parallélogramme. Cela reste cependant quelque chose de minime sur des petites distances qui peut être pallié par la fixation du tissu au séchage.

Le plus simple reste tout de même d'utiliser à la fois des fils en S et des fils en Z pour équilibrer le tissu et ne pas avoir besoin de le fixer à chaque lavage.

Le deuxième côté technique que cela peut traduire est quelque chose d'un peu plus subtile. Et c'est de ce point-là que je souhaitais parler.

Les toisons de mouton rustiques ont différentes qualités de fibre de la plus longue à la plus courte en passant par 3 à 5 qualités différentes. Les fibres sont d'abord peignées (et non cardée, le cardage n'apparaissant qu'au XIIIe siècle) pour séparer les fibres longues des autres. On peut ainsi séparer tous les types de fibres pour les filer ensuite.

Pour un bon fil de chaine, il faut qu'il soit le moins poilu possible, le plus régulier et le plus solide (on dit "sec"). Cela s'obtient en utilisant les fibres les plus longues. (Sinon il y a risque de casses multiples)

En trame on peut utiliser ce que l'on souhaite autant de la fibre longue filée sèche que de la fibre moins longue voir courte filée aérée ce qui lui donne un côté plus poilu mais aussi plus isolant.

Cependant lorsque l'on file ces deux types de laine le reconnaitre facilement n'est pas simple et encore moins si on n’a pas de point de comparaison. La meilleure méthode pour en faire la différence? Filer Z pour l'un S pour l'autre. La torsion en elle-même n'a pas d'importance, mais bien la différence.

Face à un ensemble de textiles avec une majorité d'une torsion je pense que l'on peut en déduire que cette torsion a toutes les chances d'être la torsion des fibres longues et donc de la chaine ici Z.

Et pour le lin me direz-vous?

Et bien le lin c'est la même chose, si ce n'est qu'en plus le lin a une torsion naturelle qui fait que les fibres les plus longues auront plus tendance à être filées en Z.

Le lin peu avoir jusqu'à 4 qualités différentes récupérées sur une même fibre, on commence par la plus fine, puis un peu moins fine et encore moins fine pour finir par l'étoupe. Les 3 premières qualités sont bien rangées parallèles et permettent de filer un fil "sec" tandis que l'étoupe les fibres sont courtes et mélangée et donnent un fil poilu.

SDC11715.JPG

Voilà

Je tenais donc juste à rajouter cette hypothèse de l'utilisation des torsion S et Z pour marquer différentes qualité de fibres.

Je ne pense pas que sur de si petit échantillons on puisse vérifier cette hypothèse qui sur la laine tiens plus compte de la longueur et je ne sais pas non plus si en plus de la longueur la qualitée intrinseque de la fibre est différente et permettrais alors ces analyses plus poussées, mais cette hypothèse mérite d'être avancée.

 

 

Remerciement à Dominique Cardon et Walter Endrei dont les livres et les articles en plus de ma propre pratique m'ont permit de dévellopper cette hypothèse sur la laine, et à Bruno Lesteven avec lequel en parlant de lin j'ai appris qu'il avais plus de qualités que seulement deux.

 

 

Ci-dessus, photo de laine filée en Z et en S teint garance. On vois que les écheveaux prennent une torsion différente selon le sens. Comme un énorme retors de fils, le sens de l'écheveau est l'inverse de celui du fil, l'échevau replié sur lui même s'inverse encore un fois et on a donc le même sens que celui du fil qui est donc alors trés facile à déterminer. (sur la photo ZZSZ

.

Repost 0
Published by Perline
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 12:01

Rentrant de pontoise je me rend compte que j'ai plein de chose à faire pour avril, ou des choses que j'ai oublié, ou promis enfin bref, cette année on vas essayé de ne rien zapper. Donc voici toute ce que je devrais faire d'ici avril (sans compter le déménagement prochain)

 

Tissage :

_Une ceinture XIIIe en laine pour Béryl

_un galon copte trés long

_Une fronde en laine pour le lutin (2 c'est mieux comme ça il pourra choisir)

_Un ou plusieurs galons gaulois en laine

_Plusieurs galons pour déco de vêtement et ceintures mérovingiens pour Alain, MArie thérèse, moi et mon homme.

_la ceinture trés chic en soie brochée

_une ceinture et un cerclet carolingiens en soie brochée

_un cerclet rouge et jaune edit 02/2013 fait et j'y ai même rajouté des grenats 

_les bandes molletières de mon homme edit du 02/2013 mis en pause pour cause de... 

_des bandes moletières pour moi

_une repro de cocarde XVIIIe

_un cerclet bleu et blanc 

 

Filet :

_un filet à grenat    edit du 02/2013 fait et la personne en est trés heureuse 

_un filet blanc edit du 02/2013 fait et la personne en est trés heureuse  au point que viennent se rajouter à ma liste

_un filet rouge simple fait aussi

_un filet bleu royal simple en attente de sa soie fait

_un filet bleu et blanc simple en attente de sa soie

_un filet homme (ou deux)

_quelques filets femme pour pontoise

 

Costumes :

_finir le costume rouge et jaune de mon homme où manquent beaucoup de finition : oeillets, boutons...

_idem pour le XVem

_fabriquer un costume mérovingien de toute pièce pour lui et moi

_fabriquer un costume XIX pour lui et moi ca ce sera pour novembre si tout vas bien 

_retaper les ourlets de la robe bleue. mise en attente pour chose plus urgente

_Refaire un costume XIVe adapté à mon état

_des chausses pour olivier

_un tapis de selle pour olivier il faut que je retrouve la soie 

_un étendard pour vikingar ( du moins quand j'aurais enfin récupéré le tissu :D ) je l'ai! plus qu'à prendre le temps 

_un manteau pour nico  La prochaine grosse pièce à laquelle je m'attaque! 

(plus mon manteau moderne et une robe ou deux) 

_un chaperon maciejowski  fait

 

Divers :

_Préparer le marché de noël et les cadeaux de noël (feutre et tissage) fait et passé, je ne ferais plus ce marché 

_Défi araignée  fini et presque gagné 

_Bricoler un beau stand pour pontoise (c'est secondaire ;) )

_Avant Aout, 2 robes soeur de la mariée, une robe témoin et peut-être deux robes mères des mariés 

 

Plus donc faire les cartons, déménager défaire les cartons, faire les travaux de la maison... ya plus qu'à déballer maintenat!  

Je sens que je ne serais pas innocupée cet hiver! Le printemps arrive et grace au déménagement trés peu de choses ont été avancés... hop hop, on se dépèche de faire de la place et on s'y remet. Il me faut trouver un coin pour la machine à coudre rapidement! 

 

Si vous avez une commande de filet ou de galon n'hésitez pas, je trouverais toujours un peu de place (ou je vous dirais non)

Niveaux costumes plus de commandes pour cette année (sauf pour 4 concernés), je vous enjoins donc à aller voir du coté d'hémiole et le chas qui fait des merveilles à des tarifs équivalents aux miens.

 

 

 

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 11:49

Outre les différents test de filet monsieurs réalisés le mois dernier, voici ma dernière fierté!

 

Un filet de soie avec insertion de perles de grenat et ruban tissé au tablette tel qu'on le retrouve sur certaines pieces de fouilles.

Ce filet m'as permis de tester différentes techniques d'insertion de perles sans les avoir préalablement enfilées sur le fil.

Insertion sur une maille entière, insertion sur le fil ave un noeud et insertion sur le fil de trame de galon de façon identique : ave un noeud.

 

 

Filets 0340-m

 

Filet en soie 30/2 rouge, incorporation de grenats, cordon en tissage à carte dans la même soie directement tissée sur la partie frontale du filet et inserré dans les mailles sur la partie inférieure avec insertion de grenats au tissage.

Idéal pour une chevelure claire.

 

Filets 0336-mFilets 0337-mFilets 0342-m

 

 

 

 

et un filet simple en soie blanche 20/2

sur la photo il n'est pas tout à fait fini puisque la navette en haut à gauche y est toujours attachée

 

Filets 0345-m

Repost 0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 11:09

Dans le cadre d'un ensemble de costumes Noble XIIe dont je vous parlerais dès que j'aurais les photos, voici l'aumonière de Monsieur.

 

Les Broderies sont réalisées par Ysabeau de Jabreilles.

 

Nous nous sommes inspirés de l'aumonière de Chelles, de quelques autres broderies du XIIe pour le choix des points et de l'hortus deliciarum XIIe pour le choix du motif.

 

L'aumonière est réalisée en soie brodée soie.

La doublure est une chute de laine du bliaut de monsieur.

Les pompoms sont en soie ainsi que le cordon.

Le cordon de maintien à la ceinture cousu sur le bord de l'aumonière ainsi que la "bande de serrage" sont en galon à carte toujours en soie.

Presque 5h de travail uniquement pour l'assemblage, les galons, le cordon, les pompons etc sans oublier quelques heures de broderie.

 

Voici les photos.

int aumoniere dom 001-m

int aumoniere dom 012-m

int aumoniere dom 005-mint aumoniere dom 009-mint aumoniere dom 010-m

Repost 0
Published by Perline
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 11:51
Palliatif au cordon à la lucette, il ne demande aucun matériel.
 
Pour commencer et comprendre le principe prenez deux fils de couleurs différentes. Par la suite vous pourrez les faire unicolor.
 
Le principe est : Faire une boucle avec l'un des fils A (un noeud oculant pour commencer pas exemple) tirer le fil de la couleur opposée B à traver la boucle du fil A en en réalisant une avec le fil B, tirer sur le fil A pour fermer la boucle A il vous reste la boucle B dans la main et recommencez, faites une boucle B en tirant le fils B à travers la boucle A et serrez la boucle A en tirant sur le fil A.
 
Obscur non?
 
Il existe autant de façon de faire que de personnes mais vous avez le principe de base.
Pour ceux qui n'ont jamais fait de travaux de "laine" faites aux mieux, toruvez votre solution ou adoptez l'une ou l'autre ci dessous.
 
Pour celles et ceux qui ont apris à tricoter ou crcocheter dans leur jeunesse, le choix va dépendre de ce que vous avez apris en premier. En général les tricoteuses vont travailler les boucles avec deux doigts alors que les crocheteuse avec un seul.
 
Vous pouvez toujours tester les deux méthodes et choisir celle avec laquelle vous êtes le plus à l'aise.
 
 
 

 

 

A vous de jouer maintenant

 

 

Edit : après qu'on m'ai posé la question : Selon l'épaisseur et votre façon de serrer, il faudra entre 3 et 4 fois la longueur de fil de chaque couleur pour votre longueur de cordon final. Le plus simple est de travailler depuis la pelotte pour ne pas tomber en panne. 

Repost 0
Published by Perline
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 15:50

Pour le tissage à carte (Brettchenweben muster,Tabletweaving pattern, cardweaving, brickband ) il existe sur la toile un certain nombre de logiciels.

Brettchenweben muster,Tabletweaving pattern, cardweaving, brickband 

 

Mon préféré jusqu'à présent a toujours été GTT mais il ne tourne pas sous linux.

voici son adresse : http://www.guntram.co.za/tabletweaving/

quand on ne le connais pas, il suffit de reprendre des brefs qui existe et de les modifier.

Quand on connais, on peu à partir d'une mise en carte  faire des test de "tournage" et voir le résultat sans devoir les faire sur son tissage. Pratique quand on a plus qu'un certain métrage de fil et qu'on veux trouver le meilleur dessin possible.

 

 

Mais voici un grand concurent qui arrives! Cartomagic!!!

Carto magic est dévellopé par Hervald en ce moment même et évolue encore.

Pour l'instant il permet de récuperer des bref de gtt et de trouver le meilleur enfilage et la meilleure façon de tourner pour un dessin précis. On peu de même d'abord dessiner son dessin avant qu'il ne dise quel est le meilleur enfilage et la meilleure façon de tourner (enfin à nous de tester pour voir ce qui conviens. ex : choisir d'avoir un enfilage compliqué mais un tournage simple ou un enfilage simple et un tournage complexe.)

vous le trouverez ici http://www.hrafnheim.fr/hervaldsheim/informatique/logiciels/cartomagic/16-telechargement

Et on attend une version V0.4 qui permettra de faire ses essais à partir d'un enfilage un peu comme GTT mais en plus simple pour les galons complexes.

Et gros avantage, il tourne sous linux et windows.

 

Amusez vous bien!

 

cartes-03

Repost 0
Published by Perline - dans Tissages
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 09:37

Suite à beaucoup de demande, j'ai fait un article pour donner le schéma de montage et la façon de tourner les cartes pour obtenir ce galon si aprécié par les vikings, le ram's horn ou widderhorn.

 

Hors j'avais aussi bien prévenu que ce motif est hélas un pale palliatif à l'entrelac dont les ondit font remonter le motif au XVIIIem siècle dans l'est.

 

L'entrelac étais pour beaucoup (et moi aussi) un motif semblant complexe (trés complexe) et impossible à réaliser sans prise de tête.

 

Et bien voilà, plusieurs se sont penchés dessus et fut arrivé mon tour.

 

Grace à Carto magic de Hervald je peux même vous proposer trois enfilage et trois façons de tourner. A vous de choisir celle qui vous plaira le plus.

 

 

retrouvez l'article complet par ici : http://perlinelatisserande.blogspot.fr/2014/04/stop-au-widderhorn-passez-au-vrai.html

Repost 0
Published by Perline
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 18:25

Cet article n'est pas exaustif et il y as surement de nombreuses exceptions à ce que je vais dire.

Toutefois si vous suivez ceci à la lettre, vous aurez un tissus réalisé dans les règles de l'art des différentes époques du moyen-age.

Je vais utiliser des termes comme "devoir" "obligatoirement" et être trésaffirmative pour la necessié de l'article il va de soit qu'il y a toujours des exceptions et certainement d'autre façon de faire. Tout doit toujours être vérifié et peu du jour au lendemain être retourné et n'être plus juste.

Ceci est destiné à des gens sachant filer et tisser, si vous ne savez pas, en cherchant étape par étape vous y arriverez mais je ne réexpliquerais pas tout dans cet article.

 

 

Attention il y a une révolution technologique au XIIIem siècle qui se mettra petit en place pour devenir la règle mi XIVem.

 

Je me base pour mes dire sur Margaret Hald, Walter Endrei et Dominique Cardon en majorité plus les différentes fouilles de londre et woven into the earth.

 

1ere partie : Le Filage

 

Le filage est la réalisation du fil pour tisser coudre et autre. Chaque fil a une particularité ien précise : le fil pour faire les lisses du métier à tisser ne sera pas le même que la chaine ni la trame et ne sera pas le même pour de la broderie, de la tenture, de la couverture etc etc

 

La préparation, le lavage peuvent être variable.

La laine est lavée puis

peu être battue, écharpillée à la main (ou pas)

plus de préparation il y a plus le tissus sera cher, précieux et "beau"

 

Le fil de chaine

Jusque à la fin du moyen age, peu avant la fin, tout fil de chaine doit être :

 

Peigné! (attention peigné ne veux pas dire "peigné avec des cardes" ni "avec des cardes à peigner") avec des peignes à laine. chercher wool combing pour trouver des vidéos pour le coup de main

http://www.civilization.ca/cmc/exhibitions/tresors/immigration/elem/img/im0321b.jpg

 

Filé sec (worsted est le mot "moderne correspondant à filé sec + peigné) au fuseau

c'est à dire avec le moins d'air possible et le moins de poil possible

 

à partir du XVem on peu utiliser du "de trame" mais pour du tissus grossier et peu cher.

 

Le fil de chaine pour l'habillement est toujours célibataire

pour des couvertures il peu être retord. (pour les capes je l'ignore)

 

Le fil de trame

Le fil de trame peu être le même que celui de la chaine

 

jusqu'au XIIIem XIVem (selon la région)

les restes du peignage ou de la fibre peignée ou juste écharpillés sont filés au fuseau supporté (dans le nord je n'ai pas vraiment de trace pour ces fuseaux... donc à verifier pour le nord si c'est fuseau supporté ou suspendu)

 

filage woolen = aéré

 

Attention au faux ami avant le XIVon utilise pas les cardes en métal ni même les cardère érreur souvent vu en reconstitution : les cardères sont utilisées à la fin du travail du tissus pour "lainer" le tissus et ont inspiré les cardes métalliques qu'on trouve à partir du XIIIe (interdit d'abord)

 

à partir du XIIIem

Pour les fibres courte on peu utiliser le "battage à l'arçon"

ou le cardage aux cardes métalliques

http://www.commune-montory.fr/cardes%20laine.jpg

 

Le résultat des cardes à laine peu être filé sur fuseau supporté, suspendu mais en woolen ou au rouet grande roue

(ressemble au rouet grande roue ou au rouet canadien)

chercher "walking wheel" pour en voir des exemples en vidéo

 

 

Attention en général la chaine est en Z la trame en S

pourquoi? trés certtainement pour différencier les deux types de filage lorsque les écheveaux sont mélangés! en effet la chaine peu être utilisé en trame mais la trame ne supporte pas la tension!

celà peu être l'inverse du coup, mais c'est assez minoritaire.

 

La trame peu être régulière ou plusieurs duites de fils épais, puis fin en S puis en Z... tout est possible et immaginable

 

Majoritairement en célibataire!

 

 

Astuce : bloquer les célibataires en écheveaux avant de les travailler.

Utiliser une "colle", je n'ai pas trouvé la recette, pour aider à avoir moins de poil, j'utilise de l'amidon, certaines utilisent de la glycérine.

 

taille des fils de 5 à 25 fils au cm, en général 8 à 10.

 

étape 2 Le tissage

 

jusque fin XIIem métier vertical quasi exclusivement en europe (attention il y a des metiers horizontaux dans les autre pays)

mi XIIIem le métier horizontal deviens plus généralisé et XIVem d'usage quasi exclusif sauf pour les tisserands ambulants (à confirmer)

 

attention les lisses sont en fil, filé de façon particulière mais je n'ai pas le détail!

 

avant la mi XIV les tissus préférés sont des sergés minimum 3/1 (le plus courant) et les diamants.

la toile est d'usage peu courant

 

après la mi XIV la tendance s'inverse!

les sergés sont minoritaires et la toile majoritaire

 

 

Etape 3 Après le tissage!

Attention la toile est le plus souvent retravaillée derrière : au minimum foulé

il peu être lainé une ou plusieur fois (c'est là qu'on utilise les cardères sèches)

il peu être tondu une ou plusieurs fois.

 

Les sergés peuvent être travaillés comme la toile mais celà fait disparaitre le motif.

 

 

 

 

Voilà les bases Maintenant à vous de jouer ou des vous renseigner plus avant

Je vous conseille pour celà l'excellent "la draperie au moyen age" de dominique Cardon

Repost 0
Published by Perline
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 14:35

 

Mes cartes... ah oui mes cartes...

 

cartes-07

 

 

On en parle partout et souvent de quelles cartes.

 

J'ai commencé avec des cartes à jouer découpées en carré avec un seul bout laissé arrondi, ce qui m'as donné des cartes d'environs 4,5 à 5cm de coté. Petit à petit j'ai gardé le 4,5 et abandonné toute autre mesure. Je trouve cette mesure parfaite pour mes mains pour travailler tout type de fils.

 

Cependant dès le départ je souhaitais des cartes "historiques" ou qui passent bein en animation plutot que les cartes en carton imitation cuir.

 

J'ai testé la caséine pour fair semblant d'avoir de l'os... trop fragile

J'ai voulu tester le parchemin.. Je n'avais pas le matériel pour le couper et le percer correctement.

 

Et en 2008 j'ai travaillé pour une menuiserie.

 

Avec l'aide du chef d'atelier, Vincent, Nous avons recherché dans les chutes de bois ce qui pourrais faire l'affaire.

 

Le chêne a des veines trés cassantes alors sauf si vous tombez sur un morceau sans veine, il faut oublier l'idée, de plus il fait trop d'échardes.

 

Nous avons posé notre dévolu sur un bois à structure trés fine, mais j'ignore quelle est l'essence du bois, nous l'avions pris dans les chutes.

 

J'ai exigé "1mm pas plus" d'épaisseur et hop à la scie circulaire!

Une centaine de cartes coupées à l'aide de cet engin.

 

Ensuite on passe à la perceuse à colone... attention pour éviter de faire trop d'éclats, il faut faire un gabarit qu'on utilisera toujours et que le premier tou perce à la fois la carte et le gabarit.

et zoom zoom zoom claq!

environs 50% des cartes on claqué au perçage... Mais il en restais 50!

 

on passe au ponçage et là 10 cartes sont bonnes à jetter car des éclats trops gros se sont formé, 20 sont parfaites et 20 on de petits éclats que l'on va pouvoir adoucir au ponçage.

 

deux ou trois tissage avec une vielle laine bien reche pour affiner le polissage et c'est parti pour la soie et les laines fragiles

 

En voici donc le résultat

Au vu des chutes on comprend que ceux qui vendent refusent de faire leurs cartes plus fines, mais mon expérience montre que c'est faisable et depuis 2008 je n'en ai cassé aucune!

 

cartes-02

mes cartes par rapport aux cartes que l'on trouve en général à vendre;

1mm à la scie circulaire ce n'est pas facile, alors en fait les cartes font de 0.8à 1,2mm

 

cartes-03

 

sur certaines cartes on devine bien le passage de la scie. Mais à ce moment là je n'avais que ça!

 

Et puis on m'as proposé de m'n faire en If fendu! J'ai sauté sur l'occasion!

Elles sont superbes, on les sens plus solides que celles faites à la scie circulaire, le toucher est trés doux.

Par contre, je les toruve un peu trop arrondie et je les ai mal en main pour des tissages à nombresues cartes, contrairement à celles carrées aux angles juste adoucis.

cartes-04

 

sur la carte suivante vous pouvez voir que lors de la fente des éclats se sont retirés, et bien celà ne gène en rien le tissage et idem les cartes font entre 0,8 et 1,1mm d'épais

 

cartes-05

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai toujours été persuadée que la taille des cartes de 7cm étais bien trop grand et juste utilisé ainsi car en carré préformé on as les boc de bierre!

 

Je suis allée à oslo en 2009, et là vous devrez me croire sur parole et avoir confiance en mon oeil de métreuse assez précis pour vous dire que les cartes retrouvées à oseberg font bien entre 4,3 et 4,8cm et entre 0,5 et 1,2mm d'épais. Ou aller vérifier par vous même...

 

Enfin on le devine déjà bien là 

 

http://www.shelaghlewins.com/tablet_weaving/Oseberg_tablet/Tablets_photo.JPG

photo prise ici : http://www.shelaghlewins.com/tablet_weaving/Oseberg_tablet/Oseberg_tablet.htm

 

Ma carte avec toutes les photos d'oseberg ayant été perdu à oslo grrrrr, me reste quand même plein de bijoux vikings, mais plus grand chose sur les tissus!

 

Me reste à tester les cartes en cuir. J'ai tout le matériel, ne reste que la motivation pour s'y mettre!

Repost 0
Published by Perline
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 02:37

Je visite souvent youtube dailymotion et autre pour regarder les "anciennes" et les "cultures  traditionnelles" filer.

Ceci me permet d'acquerir des reflexe et des geste j'espère plus juste et de recherche quelle technique correspond le mieux à telle image, à tel résultat et à tel fuseau.

 

En voici donc quelques unes au fur et à mesure que je les retrouverais

 

Triés par techniques (à peu près)

 

Trois grands type :

Fuseau suspendu

Fuseau supporté

et une technique n'ayant pas de nom mais à priori utilisé avec le fuseau français (pas que mais bon)

 

Fuseau suspendu :

 


 

 

 


 

 


 

 

 


 

 

 

 

Fuseau supporté :

 


 

 

 

 


 

 

 

 

 

Fuseau "français" :

 


 

 

 

Attention là c'est du retord! vous voyez elle ont une balle de laine et non de la fibre au départ.

 


 

 

 

Enfin bonus rouet grande roue:

 


 
Repost 0